Le CRT Côte d’Azur France, présidé par le Maire de Cannes, David Lisnard, a lancé la nouvelle marque « Côte d’Azur France » pour soutenir la notoriété positive de la seconde destination touristique de France et faire entrer les recettes prisées au profit de la promotion du tourisme. 

L’espadrille azuréenne, objet culte et incontournable en bord de mer, sera le futur  »IT »de l’été sur la Côte d’Azur. Fabriquée en France, cette espadrille développée sous licence Côte d’Azur France, est proposée en toile imprimée citron, un des symboles de la Côte d’Azur. La marque niçoise 1789 CALA développera ensuite une collection capsule inspirée du vestiaire du bord de mer méditerranéen.

espadrille-citron

Disponible en ligne sur www.1789cala.fr/espadrilles-classique

Pour la stratégie d’extension de la marque Côte d’Azur France, le CRT, avec les agences Arboresens et Complus, a élaboré une charte graphique dédiée et complète mise à la disposition des licenciés pour les accompagner dans le développement des produits dérivés. Ils ont fait appel à un illustrateur azuréen Eric Garence pour concevoir plusieurs trames et illustrations qui seront ainsi déployées sur tous les produits sous licence ou en cobranding.

Le début de l’aventure vient de commencer… et se prolongera dès le printemps 2018 avec un programme enrichi dans les catégories suivantes : parfumerie, beachwear, gastronomie, décoration de maison etc.

« C’est un défi constructif et important qui s’offre aux Partenaires de la Côte d’Azur en 2017 : intégrer dans leurs communications et leur stratégie une marque ombrelle et une appellation commune. Nous avons créé la marque CÔTE d’AZUR FRANCE et l’avons souhaitée agile, flexible, créative pour que tout un chacun puisse se l’approprier de la manière la plus naturelle possible dans un esprit collectif. Le licensing permet à des entreprises privées, à moyen terme, d’utiliser la marque et tout son capital séduction pour développer à leur tour des produits et services qui incarneront nos valeurs et notre état d’esprit ”Nouvelle Côte d’Azur”. En contrepartie, des royalties – soit de nouvelles recettes propres – seront reversés au CRT Côte d’Azur France qui pilote la marque, pour alimenter le plan de communication touristique en protégeant donc les contribuables. » David Lisnard, Président du CRT CÔTE d’AZUR FRANCE.